Les seins de l’amante – Timba Bema

Au commencement est le corps. A la fin peut-être aussi… Le corps mémorise les douleurs, se plie et se déplie sous leurs assauts répétés. Dans le mystère de la génétique, il transmet aux autres corps ce poids insécable. (…) Les seins de l’amante, comme un mirroir, l’ont renvoyé à lui-même. Les promesses, nées dans le […]

Retour en haut