Ceux qui reviennent

Le retour au pays natal est un thème récurrent voire obsessionnel dans la littérature noire. Cette reconnexion avec le pays d’origine, c’est une problématique qui concerne toute l’innombrable diaspora africaine. Les deux romans que je vais vous présenter abordent cette réalité de manière si constrastée et si innovante qu’après les avoir lus on ressentira la […]

Le soleil sans se brûler

Il s’agit du 5ème roman publié de l’écrivain Théo Ananissoh. Il y a d’abord eu Lisahohé (2005), Un reptile par habitant (2007), Ténèbres à midi (2010) et L’invitation (2013). Je découvre donc cet auteur par sa dernière publication. De manière générale cela ne pose pas de problème. Mais ici, nous avons affaire à un texte […]

Retour en haut