Silence du choeur – Mohamed Mbougar Sarr

Soixante-douze hommes arrivent dans un bourg de la campagne sicilienne. L’époque les appelle “immigrés”, “réfugiés” ou “migrants”. A Altino, ils sont surtout les ragazzi, les “gars” que l’association Santa Marta prend en charge. Mais leur présence bouleverse le quotidien de la petite ville. En attendant que leur sort soit fixé, les ragazzi croisent toutes sortes de figures : un curé atypique qui réécrit leurs histoires, une femme engagée à leur offrir l’asile, un homme déterminé à le leur refuser, un ancien ragazzo devenu interprète, ou encore un poète sauvage qui n’écrit plus. Chaque personnage de cette fresque, d’où qu’il soit, est forcé de réfléchir à ce que signifie la rencontre avec des hommes dont, au fond, il ne sait pas grand-chose. Tous constituent autant de regards sur une situation moins connue qu’il n’y paraît; autant de voix désaccordées, mêlées, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à la fin, jusqu’au silence imposé par l’ultime voix du choeur.

L’auteur : Mohamed Mbougar Sarr est né en 1990 au Sénégal. Son premier roman, Terre ceinte (Présence Africaine, 2014) a été distingué par le Prix Ahmadou Kourouma 2015, le Grand Prix du Roman Métis 2015 et par le Prix du Roman Métis des Lycéens de la même année. Silence du choeur est son deuxième roman.

Editions Présence Africaine

Suivez-nous :
Facebook : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
Facebook : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
YouTube : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
YouTube : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Retour en haut