Prix littéraire LES AFRIQUES 2017

Le Prix « LES AFRIQUES » (anciennement Prix de l’engagement littéraire) édition 2017 a été décerné à l’écrivain soudanais Abdelaziz BARAKA SAKIN pour son roman« Le Messie du Darfour » paru en 2016 aux Editions Zulma et traduite de l’arabe par Xavier Luffin.

Abdelaziz Baraka Sakin

Le jury, présidé par le professeur Ambroise KOM (Professeur de littérature et écrivain, Cameroun), était composé cette année de : Boubacar Boris DIOP (Romancier, Sénégal), Koulsy LAMKO (Romancier, essayiste, Tchad) Hortense SIME (Médecin, passionnée de littérature, Cameroun), Ken BUGUL (Romancière, Sénégal )

« Le Messie du Darfour, paru en août 2016 aux Editios Zulma, est le premier roman traduit en français de l’écrivain soudanais Abdelaziz Baraka Sakin. Il s’agit d’une histoire fictionnelle puisant dans la réalité politique soudanaise. L’accent est mis sur l’absence d’une véritable guerre civile au Darfour, mais plutôt sur la présence d’une effective guerre menée de la part du gouvernement de Khartoum contre sa propre population. A travers la galerie de ses personnages, Le Messie du Darfour parle aussi de l’absence de liberté de presse, de l’isolement du pays et de l’impossibilité pour les aides internationales d’accéder aux vrais récits. Ce roman a été interdit, dès sa sortie par les autorités, mais circule toujours clandestinement et a été salué d’un grand enthousiasme par les lecteurs soudanais ». Africulture 

La cérémonie de remise du Prix LES AFRIQUES a eu lieu le 27 avril 2017 au Salon du livre et de la presse de Genève en présence du lauréat et des membres du jury.

 

 

Les autres romans de la présélection 2017 étaient les suivants :

 

  • Afrotopia, Felwine Sarr, Philippe Rey, 2016
  • Anguille sous roche, Ali Zamir, Editions Le tripode, 2016
  • Confessions d’une sardine sans tête, Guy Alexandre Sounda, Éditions Sur le fil, 2016
  • Errance, Ibrahima Hane, Editions United Press of America, 2016
  • Le livre de Memory, Petina Gappah, (Traduit de l’anglais par Pierre Guglielmina),  Éditions JC Lattès, 2016
  • Le Messie du Darfour, Abdelaziz Baraka Sakin, (Roman traduit de l’arabe par Xavier Luffin), Éditions Zulma, 2016
  • Le Moabi Cinéma, Blick Bassy, Gallimard, 2016
  • Les Flammes de Nder, Sémou MaMa Diop, Les Editions et Diffusion Athena SARL, 2016
  • L’impératif transgressif, Leonora Miano, L’arche Editeur, 2016
  • Mon royaume pour une guitare, Kidi Bebey, Michel Lafon, 2016
  • Racines d’amertumes, Landry Sossoumihen, Mon petit éditeur, 2016
  • Une colère noire : Lettre à mon fils, Ta-Nehisi Coates, Éditions Autrement, 2016
  • Vol à vif, Johary Ravaloson, Editions Dodo vole, 2016

 

La « short list » était quant à elle constituée des romans suivants :

 

  • Confessions d’une sardine sans tête, Guy Alexandre Sounda, Éditions Sur le fil, 2016
  • Le livre de Memory, Petina Gappah, (Traduit de l’anglais par Pierre Guglielmina),  Éditions JC Lattès, 2016
  • Le Messie du Darfour, Abdelaziz Baraka Sakin, (Roman traduit de l’arabe par Xavier Luffin), Éditions Zulma, 2016
  • Racines d’amertumes, Landry Sossoumihen, Mon petit éditeur, 2016
  • Une colère noire : Lettre à mon fils, Ta-Nehisi Coates, Éditions Autrement, 2016

Photos de la remise du prix

« 1 de 2 »