Et ma langue se mit à danser – Ysiaka Anam

Z. arrive en France à un âge où la mémoire n’a pas laissé de trace. Trente ans plus tard, elle réalise qu’elle a perdu qu’elle a perdu sa langue.

Récit à la première personne, Et ma langue se mit à danser retisse les fragments de vie qui relient ces deux étapes, avec la perte de la langue maternelle comme fil de couture.

Sur le parcours, Z. retrouve l’enfant aux cheveux noirs-pallaisse, la femme qui boite, les mandats oubliés dans les poches, les chaussons qui réchauffent la mémoire…

La vie qui invente toujours.

Et sa langue se mit à danser… en un poétique alphabet.

« L’exil est le carburant d’une tenace intranquillité intérieure, mais c’est parfois aussi le support d’une puissante créativité ».


Nous remercions chaleureusement l’auteure Ysiaka Anam pour sa contribution au projet collectif NOLA

Auteur : Ysiaka Anam
Genre : Roman
Éditeur : La cheminante
Parution : 5 janvier 2018

Suivez-nous :
Facebook : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
Facebook : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
YouTube : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines
YouTube : La Cene Littéraire - Littérature africaine et afrodescendante - Nouveautés littéraires africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Retour en haut